Pourquoi les experts pensent-ils que la flexibilité est le seul avenir de la planification ? | Unit4
Aller au menu principal
magnifying glass on pink background

Pourquoi les experts pensent-ils que la flexibilité est le seul avenir de la planification ?

Si 89 % des entreprises déclarent qu’il est difficile, voire impossible de prévoir les événements importants aujourd’hui, la planification a-t-elle un quelconque intérêt ? Peut-être pas, si vous ne planifiez pas avec flexibilité.

Nous savons tous que la planification et les prévisions sont confrontées à des défis « sans précédent », mais la planification et l’analyse financières se trouvent-elles face à un problème plus fondamental ? C’est une question que se posent les experts et les décideurs, parmi les suivantes : Notre approche est-elle toujours d’actualité ? Nos technologies sont-elles encore adaptées à l’usage que nous en faisons ? Existe-t-il un meilleur moyen ?

La planification et les prévisions financières sont considérées avec méfiance

Une étude réalisée par l’institut Business Application Research Center (BARC), intitulée « The Future of Planning », a révélé que 95 % des organisations déclarent rencontrer des problèmes liés au processus de planification et de prévision. Mais la planification peut-elle être si inefficace ? Et si c’est le cas, pourquoi lui consacrons-nous tant de temps ?

La réalité est que les méthodes traditionnelles de budgétisation ne permettent pas aux organisations de s’adapter au rythme rapide du changement actuel. Cependant, toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises ; réalisée différemment, la planification peut fonctionner. Toutefois, cela va nécessiter quelques changements. Bienvenue dans le monde de la planification flexible.

Alors, intéressons-nous aux aspects suivants :

  • Pourquoi la planification traditionnelle ne fait pas progresser les entreprises
  • Quelles sont les conséquences d'un échec de la planification ?
  • En quoi la planification flexible diffère-t-elle des méthodes classiques ?
  • Comment rendre votre planification plus flexible

Pourquoi la planification traditionnelle bloque les organisations

Il s’avère qu’à l’heure où les marchés deviennent toujours plus dynamiques et complexes, les approches plus traditionnelles et statiques de la budgétisation deviennent moins efficaces. Elles ont des difficultés à suivre, car les modèles qu’elles emploient reposent un niveau de stabilité et de certitude qui est de moins en moins présent dans le monde d’aujourd’hui.

Pour cette raison, BARC a constaté que les prévisions traditionnelles à long terme ne sont plus efficaces, et plus de 80 % des organisations s’accordent à dire que les prévisions rapides constituent la seule alternative fiable à la budgétisation traditionnelle élaborée à l’avenir. Cela signifie que les organisations devront se fier à une planification continue plus flexible.

Dans ces conditions dynamiques, l’actualisation régulière des prévisions et des projections permet d’interpréter rapidement les signaux du marché et de comprendre leur impact avant que les événements ne se produisent. N’est-ce pas, quelque part, la finalité de la planification et des prévisions ?

Les conséquences d’une planification défaillante

Un des problèmes les plus importants qu’elle entraîne est la méfiance. À mesure que la planification devient de plus en plus imprécise, le personnel devient moins enclin à avoir confiance en elle.

« La planification et les prévisions financières sont depuis toujours considérées avec méfiance au sein de nombreuses organisations. Elles demandent trop de temps, mobilisent trop de ressources, engendrent des coûts élevés et la qualité des résultats ne reflète pas l’effort réalisé. »

C’est, selon BARC, l’avis de nombreux détracteurs. Et ils n’ont pas tort. Par ailleurs, cette érosion de l’utilité et de la fiabilité de la planification pourrait être très dommageable pour l’avenir d’une organisation, si elle n’est pas résolue rapidement.

Cependant, ce problème suggère également une solution. Si les prévisions demandent aujourd’hui trop de temps, coûtent trop cher et sont inexactes, vous savez ce qui doit être corrigé, pourquoi et éventuellement comment.

Toutefois, pour permettre aux prévisions de produire des résultats rapidement et à court terme et d’offrir des informations pertinentes et ponctuelles à la direction, vous allez devoir modifier vos outils et processus de planification et d’analyse financières. Ce n’est pas une mince affaire, et à l’heure actuelle, la plupart des organisations sont loin d’y parvenir – et beaucoup d’entre elles ignorent même que ce changement est nécessaire.

En réalité, à l’heure actuelle, indique BARC,

« Quatre entreprises sur dix actualisent leurs prévisions au moins une fois par mois, et pour les leaders, cela concerne même plus de six entreprises sur dix. Cela n’est pas envisageable si l’on adopte une approche consistant à “toujours faire la même chose”, et la nécessité d’ajustements substantiels devient donc élevée. »

Ils ont peut-être raison.

En quoi la planification flexible est différente

Alors, si la planification traditionnelle ne fonctionne pas et personne n’est prêt à planifier différemment, devons-nous renoncer ? La réponse est simple : non. Comme l’indique BARC dans son enquête,

« L’importance de la planification dans la gestion agile des entreprises a progressé, en raison de la pandémie. »

En réalité, la planification et les prévisions sont probablement plus importantes qu’elles ne l’ont jamais été. Plus la situation change rapidement, plus vous devez réagir rapidement. Les entreprises qui en sont conscientes prennent déjà des dispositions.

De nombreuses entreprises investissent dans une meilleure gestion des données et dans l’intégration complète de toutes leurs sources de données. Les intégrations et les automatisations qu’offrent ces nouveaux outils leur permettent de réagir plus rapidement aux situations, souvent en temps réel, à mesure qu’elles se déroulent. C’est le pouvoir d’une approche flexible de la planification.

Comment pouvez-vous rendre votre planification plus flexible ?

Ces organisations investissent dans de nouveaux processus et technologies pour y parvenir, en renonçant pour de bon aux méthodes de travail statiques et obsolètes. Ces nouveaux outils connectent les données, éliminent les obstacles et vous permettent d’adapter et d’ajuster instantanément absolument tout les paramètres.

La capacité d’exécuter la planification et l’analyse financières à une telle vitesse fait toute la différence – pas au regard du défi, car il est toujours imprévisible, mais au regard de la réponse. Simplement, toutes les organisations avec lesquelles s’est entretenu l’institut BARC ont probablement raison ; dans un monde si rapidement changeant, il est irréaliste d'espérer prévoir ce qui va se passer. Cependant, c’est la façon dont vous réagissez qui compte.

Vous ne pouvez pas tout prévoir, mais vous pouvez parer à toutes les éventualités. Ces outils ne détectent pas les défis, mais ils vous donnent la possibilité d’identifier des solutions assez rapidement pour que cela ait de l’importance. C’est pourquoi la planification flexible devient l’un de vos outils les plus puissants dans un monde changeant.

Pour découvrir pourquoi ces outils sont efficaces, lisez ici le rapport complet de BARC, « The Future of Planning ». Il vous explique de quelle manière les outils modernes vous permettent de planifier pour l’avenir, en examinant l’importance de la gestion agile de l’entreprise, les défis auxquels vous êtes confronté et les dispositions que vous pouvez prendre pour les relever.

Inscrivez-vous pour voir plus d’informations de ce type

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink