Aller au contenu principal
Accueil
Cloud and stairs

Les 5 principaux éléments à prendre en compte pour la migration de votre ERP vers le Cloud

par  septembre 6, 2023 | 5 minutes de lecture

Même si la migration de l'ERP vers le Cloud peut permettre d'améliorer la visibilité, le contrôle et les performances, certaines entreprises hésitent à s'engager dans cette voie. Mais il existe des moyens de réduire les risques et d'aller de l'avant en toute confiance. Voici les principaux aspects à prendre en compte. 

Lorsqu'il s'agit de projets à grande échelle tels que la migration de logiciels ERP vers le Cloud, le processus peut être semé d'embûches. 

Lorsqu'il s'agit d'une migration ERP, la plupart des entreprises s'inquiètent de ce qui suit : 

  • La perte de temps et de ressources. 
  • Les perturbations potentielles liées aux problèmes techniques. 
  • Les équipes qui ne se sentent pas à l'aise avec les nouveaux processus ou les employés qui résistent au changement.

En outre, il y a le défi permanent de naviguer dans votre migration ERP tout en maintenant les services habituels en bon état de marche. 

Les problèmes potentiels de mise en œuvre de l'ERP et les problèmes liés aux solutions ERP suffisent à décourager certaines entreprises et à les convaincre de reporter sans cesse leur migration vers l'ERP. Mais cette position n'est pas viable. 

Comment gérer avec succès un projet de migration ERP vers le Cloud ? 

Face à l'évolution rapide des activités, les entreprises doivent transformer la façon dont elles gèrent les finances, les projets, les achats, les rapports, les prévisions et les salaires. 

Avec les bons outils ERP, vos équipes peuvent répondre efficacement aux perturbations du secteur et renforcer la résilience, améliorer l'efficacité en s'appuyant sur une source unique de vérité, et intégrer l'agilité qui vous permet de croître et de prospérer. 

Le meilleur moyen de traverser le brouillard des problèmes et solutions ERP potentiels est de se concentrer sur les principes et objectifs fondamentaux de votre parcours. Jetez un coup d'œil à ces cinq éléments clés dans la mise en œuvre de l'ERP : 

1. Sachez pourquoi vous migrez vers le Cloud

Le Cloud semble encore attirer un certain degré de mysticisme de la part de ses plus ardents promoteurs. Mais vous devez identifier les avantages que la migration vers l'ERP apportera à votre entreprise. 

Le Cloud est à la base du modèle SaaS (software as a service) de l'informatique. Mais la question de savoir s'il convient à votre entreprise en prenant en compte cette question clé : quel est le degré d'agilité dont votre entreprise a besoin ? 

L'un des grands avantages du Cloud, est sa capacité à s'adapter rapidement à la demande, sans les coûts cachés ou les interruptions de service qui accompagnent souvent l'infrastructure sur site (en particulier les technologies qui nécessitent une reconfiguration fréquente). 

La migration ERP vers le Cloud pourrait être parfaite pour votre organisation si elle a besoin de flexibilité avec des ressources supplémentaires à la demande. Mais vous ne voulez pas les énormes dépenses CAPEX associées à la gestion de toutes vos ressources informatiques par vous-même. 

Alors que de plus en plus d'entreprises exploitent l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique (ML) dans leurs plateformes ERP. Le Cloud deviendra de plus en plus nécessaire pour gérer les vastes quantités de puissance requises pour les utiliser efficacement. La migration des ERP est un impératif commercial dans ce domaine. 

2. Prendre en compte la sécurité et les meilleures pratiques 

Avec la maturation de la technologie, nous avons assisté à une transformation considérable de la capacité des fournisseurs de services Cloud à gérer la sécurité de leurs plates-formes. 

Une bonne analogie est celle des services publics. Autrefois, les entreprises devaient produire leur propre énergie, mais aujourd'hui, elles confient cette tâche à des entreprises de services publics qui sont beaucoup plus fiables et abordables. De même, les entreprises externalisent de plus en plus leur infrastructure informatique à des sociétés capables de fournir et de sécuriser leur patrimoine. 

La principale menace pour la sécurité des plateformes Cloud est la même pour toutes les plateformes : de mauvaises politiques et des erreurs humaines. Lors de la migration de l'ERP, veillez à consacrer du temps à la mise en œuvre de politiques de sécurité fondées sur les meilleures pratiques et assurez-vous que tous les membres de votre équipe les comprennent. 

3. Soyez conscient de la "gravité des données" de votre fournisseur 

La plus grande erreur dans les projets de migration ERP vers le Cloud était autrefois de s'y prendre trop tard. Les entreprises conservaient leurs anciens systèmes un peu trop longtemps, puis passaient au Cloud de manière réactive lorsqu'elles étaient confrontées au fait que leurs concurrents, qui avaient fait le saut plus tôt, étaient désormais loin devant elles. 

Il est évident que l'une des plus grandes erreurs consiste à faire le saut sans tenir compte des partenariats avec les fournisseurs et de leur "gravité des données". Cela peut entraîner toutes sortes de problèmes de mise en œuvre de l'ERP et d'intégration dans les nouveaux systèmes. 

Qu'est-ce que la "gravité des données" ? En termes simples, il s'agit d'une mesure de la difficulté à s'éloigner d'un fournisseur de services Cloud à l'avenir, si le besoin s'en fait sentir. L'un des principaux attraits du Cloud est que la migration des données vers les nouvelles plateformes est souvent rapide et facile. Mais le passage ultérieur à une autre plateforme Cloud peut s'avérer extrêmement coûteux. 

Il est essentiel de planifier soigneusement la migration des données de votre ERP, de choisir le bon fournisseur dès la première fois et d'être conscient de la "gravité des données". Ne vous laissez pas impressionner par la simplicité de la migration. 

4. Migrez d'abord les systèmes critiques, mais préparez-vous à les intégrer rapidement. 

Les bonnes pratiques en matière de migration vers le Cloud indiquent que vous ne voulez pas vous retrouver à jouer constamment le rôle d'intégrateur de système d'un ensemble complexe de Cloud hybrides. À long terme, cela freine l'agilité de l'entreprise et peut laisser votre équipe de migration ERP vers le Cloud embourbée dans la maintenance et l'administration. Précisément ce à quoi une solution Cloud est censée mettre un terme. 

Commencez par prendre le temps d'identifier vos systèmes critiques, façonnez votre espace Cloud autour d'eux, puis commencez à migrer vos plus grands " îlots d'automatisation " en même temps. Ce sont les écosystèmes qui fonctionnent le mieux lorsqu'ils sont intégrés et qu'ils complètent les fonctionnalités des uns et des autres, et ils ont aussi tendance à être les plus gourmands en ressources. 

Ensuite, il est préférable d'identifier des "morceaux" cohérents du patrimoine à migrer. Transférer toutes les applications de planification en une seule fois, par exemple, plutôt que de traiter indépendamment chaque système ou outil. 

Pour les entreprises disposant d'une plus grande maturité en matière de données et qui exploitent déjà l'IA et l'apprentissage automatique, il peut être judicieux d'adopter une approche "data first", c'est-à-dire de migrer les données en premier. Vous pouvez ensuite profiter des nombreux outils d'intégration disponibles pour continuer à utiliser vos systèmes existants pour les traiter pendant que vous terminez votre parcours de migration vers l'ERP. 

5. Dites au revoir à votre ancien système de la bonne manière 

Une migration ERP réussie vous donnera l'impression d'avoir franchi un cap décisif. Mais il n'est pas facile de se débarrasser d'un système existant, surtout s'il laisse des lacunes dans un domaine clé. Cependant, de nombreuses entreprises prolongent inutilement le processus par peur et par complaisance. Après tout, il est facile de s'accrocher à un système sur lequel on s'appuie depuis 20 ans. 

La réussite du processus de fin de vie dépend de la définition correcte de ce qui est essentiel, de ce qui ne l'est pas et de la manière dont vous exécuterez les exigences essentielles dans le nouveau système après la migration de l'ERP. Heureusement, les solutions Cloud ont une longueur d'avance sur les technologies traditionnelles sur site en termes d'expérience utilisateur, de sorte que les collaborateurs devraient être opérationnels plus rapidement. 

Pour convaincre l'entreprise, vous devez être capable de cartographier les processus (critiques et non critiques) et de montrer comment ils seront reproduits ou remplacés par le nouveau système. 

En savoir plus sur la migration ERP 

Il est essentiel d'étudier les problèmes et les solutions ERP et de comprendre les questions les plus importantes liées à la mise en œuvre de l'ERP. Découvrez comment Unit4 peut aider votre entrepris à passer à l'ERP Cloud en regardant ce webinar à la demande. Vous découvrirez comment accélérer et faciliter votre transition, grâce à une migration ERP réussie. 

FAQs

Combien de temps faut-il pour migrer un ERP vers le Cloud ? 

Malheureusement, il n'y a pas de réponse précise à cette question. Cela peut prendre des jours ou des mois. C'est parce que toute véritable solution Cloud est construite autour de vos besoins spécifiques. Les solutions Cloud comme celle de Unit4 sont conçues spécialement pour les fournisseurs de services, de sorte que le processus de mise en œuvre tend à se dérouler un peu plus rapidement.  Grâce à notre expérience du secteur et à nos connaissances spécialisées, nous pouvons souvent créer des calendriers accélérés pour que votre parcours dans le Cloud soit le plus court possible. 

Quelles sont les limites des systèmes ERP basés sur le Cloud ? 

Les systèmes ERP basés sur le Cloud offrent de nombreuses possibilités en termes de liberté, de productivité et de valeur ajoutée. Mais ils s'accompagnent aussi de certains défis. Certes, ils sont plus évolutifs et mieux pris en charge, mais ils sont aussi moins personnalisables. Ils sont conçus, dans la mesure du possible, pour être un système à taille unique. La personnalisation est donc parfois un peu plus délicate. Ils dépendent également de la connexion, et il faut s'attendre à ce qu'il y ait des problèmes de temps en temps. La bonne nouvelle, c'est que votre fournisseur est responsable de la résolution de ces problèmes. C'est l'un des avantages de payer pour des services de ce type. 

Qu'est-ce que la stratégie "Cloud first" ? 

Les stratégies "Cloud first" sont une approche des logiciels et des solutions qui supprime l'importance et la responsabilité de la propriété, de la maintenance et de l'innovation en les confiant à un tiers. Cette démarche libère vos ressources internes, telles que les équipes informatiques et les coûts de fonctionnement, pour les utiliser à des fins plus utiles. Ces stratégies assurent également la pérennité de votre entreprise en rendant les services et les systèmes essentiels plus largement disponibles. Elles vous permettent de créer des cultures plus flexibles et d'optimiser la manière dont vous accédez aux données et les utilisez au sein de votre entreprise.

Renseignez votre émail pour plus de contenus de ce genre