Blog

Gartner: l'intégration constitue le principal défi des systèmes ERP postmodernes

Posté(e) par  Danny Sanders

D’un point de vue historique, le développement du secteur IT ressemble aux mouvements de la mer : des vagues de centralisation et de décentralisation se succèdent continuellement. Le secteur IT a évolué des gros ordinateurs centraux des années 80 aux serveurs et PC décentralisés des années 90. Du système mondial centralisé que nous appelons Internet, le secteur IT est ensuite revenu vers des appareils et applications mobiles décentralisées et fragmentées durant ces dernières années.

Certains se réfèrent à la combinaison du cloud et des appareils mobiles par l’expression « système ERP postmoderne ». Le système ERP est, par nature, un système centralisé monolithique. Grâce à la popularité des appareils mobiles et du cloud, le système ERP postmoderne permet aux fournisseurs d’offrir des fonctionnalités plus fragmentées, et donc plus pertinentes, à leurs utilisateurs finaux. En d'autres termes : Certains utilisateurs ont uniquement besoin d’un accès aux feuilles de présence et notes de frais, tandis que d’autres doivent utiliser le système financier, le calendrier de projet ou l’éditeur de rapport.

La fragmentation est une bénédiction pour l’utilisateur final, mais pour le secteur IT, c’est un véritable challenge. D’après un récent rapport de Gartner, 9 sociétés sur 10 n’auront toujours pas de stratégie d’intégration des applications en 2018. Cette absence de planification pourra par la suite engendrer « des désordres, une complexité accrue et un surcoût ».

D’après Carol Hardcastle, vice-présidente Recherche à Gartner, les sociétés ne doivent pas céder trop facilement à la pression des dirigeants qui souhaitent avancer immédiatement, avant même que l’entreprise ne soit réellement prête au changement. Tout d’abord, il est impératif de disposer d’une stratégie ERP acceptée par tous. Les dirigeants doivent avoir une idée exacte de ce qui est nécessaire pour assurer le succès. Pour Hardcastle, la charge n’incombe pas uniquement à l’utilisateur final, car celui-ci ne dispose pas des connaissances ni de l’expérience pour éviter les nombreux pièges : « Les fournisseurs de solutions ERP et d’intégrateurs de systèmes doivent se porter garants de la pertinence des systèmes qu’ils fournissent à leurs clients. »

Gartner aborde ici un point essentiel. Aucun projet ERP cloud ne peut réussir sans une bonne stratégie d’intégration des applications cloud. Alors que les vendeurs se sont précipités pour mettre sur le marché des systèmes ERP postmodernes, ils ont trop souvent perdu de vue les besoins spécifiques du client qui recherche une solution simple respectant son budget et son calendrier de livraison. La société toute entière doit soutenir la stratégie ERP-cloud choisie.

Selon Gartner, le principal problème est que souvent les systèmes ERP postmodernes ne peuvent pas être intégrés à d’autres logiciels. Les développeurs ont une mentalité « formule unique » parce qu’ils estiment que les systèmes sur mesure ne sont jamais une bonne option. Ainsi, ils sont incapables de satisfaire aux exigences spécifiques du secteur. Ces exigences doivent pourtant être remplies pour que le client acquière un avantage comparatif. Ce point est d’une importance capitale surtout pour les sociétés de service. Les solutions ERP ont traditionnellement été conçues et optimisées pour les environnements de production et les procédés et flux de travail qui y sont associés. Les sociétés de service sont confrontées à des défis totalement différents et ont donc d’autres besoins en matière de logiciel de gestion.

Concernant le choix d’une stratégie ERP-cloud pour l’avenir, ces sociétés ont avantage à faire appel à un fournisseur offrant plus de flexibilité au niveau de l’utilisation du cloud et proposant des solutions adaptées aux intégrations recherchées par le client. Et n'oubliez pas : sur le marché du cloud, il y a pléthore de vendeurs qui enchaînent le client à une plateforme unique. Le client doit cependant commencer par réfléchir à sa propre stratégie de plateforme, pour ensuite rechercher un fournisseur capable de répondre à ses attentes.

Danny Sanders

Suivre linkedin


Newsletter